vendredi 8 avril 2016

11 avril - Gilles Payer à 70%, VJ Moustafa, film: Ricky Oh: The Story of Ricky VA_F

Enregistré au Brouhaha, 5860 DeLorimier Abonnez-vous à notre canal Youtube pour la diffusion vidéo en direct

 

18h15 - Monologuiste invité - Jérémi Allain

18h30 - 70% enregistré devant public - Gilles Payer

19h30 - VJ de la soirée - Moustafa Chamli

21h30 - Encan, film de la soirée - Ricky-OH: The Story of Ricky

 

Inscrivez-vous à notre groupe Facebook pour voter pour les films chaque semaine. 



 

Gilles Payer à 70%


Sympathique à lunettes qui fait parti du paysage culturel québécois à tous les niveaux depuis plus de 30 ans, Gilles Payer est aujourd'hui animateur de radio. Sa feuille de route contient des noms comme Double Défi, Drôle de Vidéo, Salut Bonjour et plus de narrations que les étoiles ne pourraient en compter si les étoiles pouvaient compter. Je suis fan depuis toujours et j'ai des questions à propos de CROC à lui poser.


VJ Moustafa Chamli


C'est l'anniversaire de notre Imam des Valeurs Québécoises national et on lui a donné deux heures pour vous sacrer des vidéos en plein la yeule. Il va y avoir du Star Wars, de la politique, de la loi et même de la danse. Y'a un vidéo pour tout vous expliquer, ça sera plus simple de voir rendu là. On vous l'dit: Ça va être magique. Alors accrochez-vous à vos sièges, parce qu'il va y avoir une surprise éclatante en dessous de chacun de vous!


Complément de soirée: JiCi Lauzon


Membre actif du Parti Vert du Canada, JiCi a tellement aimé sa visite (dixit mon imagination) qu'il a choisit la scène du Brouhaha de Rosemont pour venir enregistrer sa nouvelle composition; un blues acoustique qui parle du gros tuyau qui cause la chamaille au pays et qui fait souhaiter à plusieurs albertains que le référendum de 95 ait eu un autre résultat. Juste après 70%, on enregistre un clip et la chanson de ce monsieur qui a déjà fait lever les foules par son talent unique de chansonnier pince sans rire!
Oui, JiCi live pour votre bonheur!

 

Ricky-Oh: The Story of Ricky,en angla avec des sous-titres franças

 

année: 1991
cote: -7,5
Liens: https://en.wikipedia.org/wiki/Riki-Oh:_The_Story_of_Ricky
Infos: À la base, Riki-Oh c'est un film de prison. Et un film de prison, c'est un film qui se passe presqu'entièrement en prison...Dans un film de prison, le héros, qui est prisonnier en prison, est gentil et tous les autres habitants de la prison, les autres prisonniers et les employés de la prison sont tous méchants. Seuls quelques prisonniers faiblards et le héros sont gentils dans un film de prison. D'ailleurs, la méchanceté des autorités va en croissant avec le grade; plus tu t'approches du pouvoir du directeur de la prison, plus t'es méchant...Et Riki-Oh n'est pas un simple film de prison, c'est LE film de prison. Tous les archétypes du film de prison y sont respectés...L'autorité mange en glouton devant des prisonniers affamés. L'autorité de la prison va user de manipulation, tricheries, fourberies, fourberismes et Billy Dragisme pour parvenir à faire craquer le héros. Parlant du héros, dans Riki-Oh, ce sont des flashbacks depuis la prison qui vont nous démontrer un aspect universel des films de prison: le héros n'est jamais en prison pour les bonnes raisons. Les raisons de la présence en prison d'un héros d'un film de prison est toujours soit de la légitime défense soit une vengeance personnelle légitime ou soit que le héros est blanc comme les vraies valeurs. On serait portés à dire que dans Riki-Oh, on a pas le choix de faire ça via flash back, parce que tout le film se passe en prison; et pourtant il en va de même pour the Green Miles et Shawshank Redemption.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire